architectures habitées

Scénographie d’exposition, Galerie Loire, Nantes, 2016 /

ESQ. à EXE.

Commissariat : Jean-Louis Violeau

Scénographie : Auriane Durand, Aurélien Izard, Lena Loy,

Anaëlle Pennec, Manon Ravel

Graphisme : Amélie Grosselin

Commanditaire : SAMOA, Société d’Aménagement de la

Métropole Ouest Atlantique

Budget : 30 000 € / Surface : 600 m2

A l’orée du nouveau mandat d’urbaniste lancée par la SAMOA, l’aménageur de l’île de Nantes a voulu donner à voir le développement urbain et architectural de l’île mené par l’équipe d’urbanistes Smets / uapS durant six ans. En faisant appel à Jean-Louis Violeau, sociologue de formation, pour le commissariat de cette exposition d’architecture, c’est naturellement qu’elle s’est tournée vers la question de l’habiter. 

La scénographie propose de re-décomposer l’île de Nantes sans pour autant être dans la reproduction. Au centre de l’exposition, une métonymie de l’île permet de poser les jalons du parcours pour former le support spatial et formel d’une frise chronologique. Partant de cette frise, le visiteur est invité à déambuler entre les tableautins thématiques composés de plaques de plexiglass maintenues par des plots de béton. Suspendus dans l’air, la transparence des tableautins laisse au regard la possibilité de se projeter vers l’extérieur, vers l’île et la ville, un espace « à habiter ».

© SOPLO

Fermer le menu