bestias

cie baro d'evel

Aménagement du chapiteau d’accueil et création mobilier

d’exposition pour les dessins de Benoît Bonnemaison-Fitte,

Nantes, 2017 / ESQ. à EXE.

Conception : Alice Panziera, Marine Brunet

Commanditaire : Franck Jeanneau, directeur technique du

Grand T

Régie montage : Didier Gautier, régisseur général du Grand T

Régie lumière : Jean-Claude Mahé, régisseur lumière et

 

chef électricien du Grand T et Sylvain

 

Montage : étudiants du DPEA scénographie, ENSA Nantes

 

Budget : N.C.

« Et les personnages de cette petite troupe rassemblée dans le trou noir de la scène, tentent une nouvelle fois le récit du monde, confrontés aux fulgurances du quotidien. »

Extrait du synospsis du spectacle Bestias,

Tous les deux ans, le Grand T invite une compagnie de cirque à s’installer sur l’île de Nantes pendant un mois. L’accueil de la compagnie Baro D’Evel en  2016 nécessite un lieu modulable d’attente et de restauration du public ainsi qu’un espace d’exposition des sérigraphies du graphiste de la compagnie. En plus de ces fonctions d’accueil, le chapiteau sera le siège de médiation et de festivités organisées par la compagnie : cabarets, dégustations et concerts.

Inspirées par l’univers de la compagnie Baro d’Evel Cirk cie, et en particulier celui de Bestias, l’espace d’accueil crée un petit monde rassurant où la foule des gestes quotidiens lié à l’ouverture d’un spectacle cohabitent avec petits rassemblements intimistes.

Passé la porte du chapiteau, des lumières chaudes et ponctuelles, orientent vers les points de rencontre. Elles éclairent les endroits forts où l’on peut : prendre son ticket, se munir de quoi boire ou manger, s’asseoir en bonne compagnie sur une grande tablée ou contempler l’exposition de dessins de Benoît Bonnemaison-Fitte dit Bonnefrite.

Les mobiliers conçus – cimaise d’exposition, bar et billetterie – réemploient le fonctionnement modulaire de l’échafaudage, des tubes dessinent des lignes autour des socles et comptoirs. Des lumières d’appoint investissent ces structures.

Les matériaux utiles à la construction – bois, béquilles acier, installations électriques, … – sont issus du démontage d’anciens mobiliers présent dans le stockage du Grand T. Seul le cuivre est neuf, il vient envahir les ampoules, le mobilier et serpente dans tous le chapiteau. Il est le trait d’union entre les interventions et le porteur de l’identité du chapiteau. Sa couleur ambrée et brillante participe à l’ambiance chaleureuse et apaisante du chapiteau.

Ainsi modulables et manuportables, les éléments scénographiques permettent de changer l’agencement du chapiteau facilement et rapidement.

© SOPLO

Fermer le menu